24 février 2020

Un aplatisseur mobile de VHU en Rhône-Alpes

Depuis janvier 2019, la région Rhône Alpes est l’unique région du Groupe équipée d’un aplatisseur de VHU mobile.

Lionel Conac, responsable transport de la région Rhône Alpes, explique « Il s’agit d’un matériel qui se déplace de fournisseur en fournisseur, en fonction des placements des commerciaux. Cet engin s’alimente seul grâce sa grue, il aplatit ensuite le véhicule et le compacte afin de ressortir en cube et d’être chargé dans la semi. »

Ainsi, traités, 25 à 30 véhicules peuvent être chargés dans 1 semi (contre 18 à 22 lorsqu’ils ne sont pas compactés).

Lionel poursuit « C’est un gain au niveau du chargement, ce qui veut dire moins de transport, des économies réalisées et moins d’émissions de CO2. »

L’aplatisseur a été mis à disposition d’un fournisseur (en Franche-Comté) en décembre dernier. «Il va y retourner en février et ça devrait a priori être renouvelé chaque mois. Nous y traitons de 150 à 200 véhicules neufs, utilisés pour faire des tests et qui doivent être impérativement détruits ensuite. Avant d’être équipé de l’aplatisseur mobile, on se servait de la grue du site d’Evans (près de Besançon) que l’on amenait avec un porteengins. Elle restait 3 à 4 jours sur place, on chargeait des bennes ampliroll et envoyions le tout sur le site de Besançon.Maintenant, grâce à l’aplatisseur mobile VHU, nous gagnons une étape ! Ça part directement vers le broyeur de Salaise. On évite donc une étape logistique et une opération, d’autant plus que les véhicules sont auparavant dépollués directement par ce fournisseur» conclut Lionel.