9 avril 2019

Focus sites IDF : Bonneuil-sur-Marne, Magny-les-Hameaux et Limay 1

Bonneuil-sur-Marne

Situé au sud-est de Paris, le site de Bonneuil-sur-Marne, est en activité depuis 6 ans. Il est localisé en bord de Seine, lui permettant ainsi de pouvoir charger des barges de ferrailles pour le broyeur de Limay.
Il réceptionne entre 1 500 et 2 000 tonnes de matières chaque mois : 1 500 à 1 800 t de ferreux, 50 t de non-ferreux et 15 à 20 t de batteries. L’approvisionnement s’effectue majoritairement auprès des entreprises, les détaillants représentant quant à eux 20% des volumes collectés ; quelques mairies font également parties des clients de l’entreprise. Les matières sont ensuite acheminées vers les sites de Limay, La Courneuve ou Gennevilliers et les batteries sont expédiées vers Rocquancourt. 4 personnes travaillent à Bonneuil-sur-Marne : Didier, pelleur présent à l’ouverture du site, Kialiki, réceptionneur non-ferreux, Vanessa, agent pont-bascule et Wilfried, responsable du site qui se confie sur son équipe « On est polyvalents ! Comme on est un petit site avec peu de personnel, tout le monde est solidaire ! ». Cet enthousiasme est nécessaire car comme le confie Wilfried « On est situés sur le port de Bonneuil où il y a 3 concurrents. Du coup, ça tire un peu au niveau des prix. Et plus on est nombreux, moins il y a de volumes… ». La motivation n’est pas pour autant en berne « Mon objectif c’est de faire un maximum de tonnes. Pour le moment on est en légère baisse car, comme partout, les volumes diminuent. »
La passion de Wilfried trouve naissance dans son parcours « Je suis fils de récupérateur, j’ai donc toujours été baigné dans cet univers. Je suis dans le recyclage depuis toujours : j’ai rejoint mon père dans l’entreprise familiale avant de partir chez SLG, un confrère, en tant que conducteur d’engins réceptionnaire. J’ai ensuite rejoint GDE Gennevilliers en tant qu’adjoint pendant quelques mois avant que l’on me confie la responsabilité de Bonneuil. Ça fait maintenant plus de 5 ans que j’y suis, je m’y sens bien parce qu’en plus j’ai une double-casquette : je suis responsable du site et commercial, ça évite la routine et ça me permet de rester proche du terrain. »

Magny-les-Hameaux

Situé près de Versailles, Magny-les-hameaux est un site qui collecte 1 100 t de ferreux par mois, 60 t de non-ferreux, 30 t batteries. Les métaux non-ferreux sont majoritairement apportés par les détaillants artisans tandis que les ferreux proviennent en grande partie des usines locales. Les marchandises sont ensuite expédiées vers les fonderies métallurgiques, le broyeur de Limay 2 et la cisaille de Gennevilliers. Les métaux non-ferreux sont quant à eux transférés sur le site de regroupement de GDE La Courneuve.
Le site de Magny-les-Hameaux compte 4 collaborateurs : Véronique au pont-bascule, Djimé, conducteur d’engins, Mohamed, en charge de la dépollution des VHU et de la réception des métaux non-ferreux et Silvine, chef de chantier. Ses objectifs sont clairs : « Thierry, arrivé à l’automne 2018 au poste de commercial, participe à l’augmentation des tonnages: notre objectif est d’atteindre 2 000 t par mois. »
Après un bac pro en comptabilité, Silvine a exercé ses fonctions dans l’entreprise familiale de ferrailles auprès de son oncle pendant une dizaine d’années. Elle a ensuite intégré GDE Limay en 2009 en tant que réceptionnaire métaux, puis est nommée chef de chantier en 2016.

Limay 1

Situé près de Mantes-la-Jolie, le site de collecte de Limay 1 a rouvert en avril 2018 après quelques années de sommeil.
1 000 à 1 500 tonnes de matières ferreuses y sont collectées chaque mois pour réacheminement vers les fonderies, ainsi que 50 t de non-ferreux, réexpédiées vers GDE La Courneuve. Spécifi cité du site : Limay 1 possède une unité de traitement et de décontamination des produits métalliques par décapage. Inaugurée en octobre dernier, 35 à 45 m2 y sont à présent traités chaque jour. Le désamiantage effectué dans l’unité concerne par exemple les canalisations de la ville de Paris, qui sont ensuite expédiées vers les fonderies.
Les ferreux proviennent majoritairement des rails SNCF, l’activité détail représentant quant à elle une centaine de tonnes mensuelles auxquelles s’ajoutent quelques entreprises et collectivités locales. Pour assurer l’activité du site, 4 collaborateurs : Aurélie, réceptionnaire pont-bascule, Demba, opérateur de décapage, Franck, grutier et Jérôme, chef de chantier: « notre objectif, c’est que nous augmentions le volume des détaillants. Le marché du désamiantage, lui, est important donc sur ce sujet pas d’inquiétude. Idem pour les rails, on a des contrats sur plusieurs années. Pour le moment, ça redémarre bien, je suis confiant ! ».
Après une première expérience dans l’entreprise familiale de recyclage, Jérôme a intégré Limay 2 en septembre 2010 en tant que grutier. Il a pris la fonction de chef de chantier à Limay 1 dès sa réouverture en avril 2018.
Pour Xavier Rouchaud, Directeur de la région Ile-de-France : « Ces 3 sites de collecte approvisionnent le broyeur et les cisailles d’Ile-de-France. Dans leur environnement économique local, ils sont un bon indicateur sur l’activité générale des industries de proximité. C’est très important pour nous d’être proche de notre environnement et ces petites structures me permettent de comprendre le tissu très local. Les sites de collecte sont importants pour les régions, pas dans leur taille ni leur production, mais dans leur globalité d’apport de tonnes. Ils apportent plus de 4 000 t par mois, ça représente 30% des approvisionnements de la région ! »