18 octobre 2019

FOCUS SITES Baroncourt & Cheminot

Baroncourt

Situé à une soixantaine de kilomètres de Metz, le site de Baroncourt est un site de production spécialisé dans la démolition ferroviaire (locomotive, wagon, voiture voyageurs…). François Minella (Directeur général d’Ecore Services) nous décrit son parcours « J’ai débuté en 1979 en exerçant divers métiers : trieur de ferrailles, de métaux et peaux, chalumiste, grutier, réceptionnaire… Je suis ensuite entré dans le groupe en 1999 comme commercial et je suis devenu responsable des marchés de démantèlement des matériels roulants ferroviaires ».

Aux côtés de François, 6 collaborateurs travaillent sur le site : Christophe Mansard, responsable du site, Hervé Piéron, Christian et Dimitri Bryla, grutiers, Michel Beauvais, conducteur d’engins et Donovan Letrillard, dépollueur. Le site de Baroncourt est devenu Ecore services depuis le 1er mars 2019.

Ce site, d’une superficie de 9 hectares, produit environ 2 000 tonnes de matières chaque mois. « Nos principaux clients sont essentiellement la SNCF, mais aussi des clients comme RATP, Ermewa et VTG» explique François Minella.

En octobre prochain, un nouveau contrat débutera pour prendre en charge le traitement des RER A : le MI 84. Les matières sont expédiées majoritairement en Allemagne, en Belgique et en France. La plupart des ferreux partent directement en aciéries ou en fonderies.

Le site de Baroncourt a été créé en partie grâce à l’activité avec la SNCF « ce site travaille avec la SNCF historiquement depuis 1970 à l’époque c’était Vidal & Champredonde ». Depuis sa création, le site a évolué, notamment depuis le changement de la réglementation sur les installations classées et les lois amiante de 1996. Selon François, « La méthode n’est plus la même. Dans les années 1970 et jusqu’en 1996, le travail consistait à recycler uniquement les matières valorisables. Aujourd’hui, nous dépolluons et nous recyclons bien sûr les ferreux et non-ferreux mais également les fluides, le bois, les mousses de sièges, verres etc. Nos clients nous demandent des taux de valorisation de 85 % minimum ».

Deux personnes contribuent également de manière importante au fonctionnement de Baroncourt :

• Vanessa Buffard, chargée d’études commerciales, qui prépare les appels d’offres.

• Isabelle Blanchard, assistante gestion commerciale.

François Minella, nous expose ses objectifs : « Actuellement, nous sommes dans l’attente du résultat de deux appels d’offres. Le premier concerne 129 rames de TGV réseau. Ce contrat de 8 ans, qui représente environ 50 000 t, nous permettrait de créer un second Baroncourt. Pour le deuxième, cela concerne 1 216 véhicules SNCF à Romilly-sur-Seine (10), contrat de 8 ans représentant 45 000 t de matériels à démolir in situ.

Nous attendons les deux réponses vers le mois de novembre. » La RATP aura ensuite des lots importants à réformer. Un appel d’offre devrait être lancé en 2020 ou 2021. La SNCF lancera également quelques appels d’offres pour le démantèlement de 400 à 500 matériels.

Cheminot

Situé à une vingtaine de kilomètres de Metz, le site de Cheminot est un site de collecte spécialisé dans la récupération et la valorisation de tous types de métaux ferreux et non ferreux. Intégré au Groupe depuis 2012 (anciennement MJR créé par Richard Mayer), ce site possède une cisaille d’une capacité 1 000 t et de 5 pelles pour traiter environ 10 000 t de matières ferreuses et non ferreuses par mois.

Au total, ce sont 8 collaborateurs qui travaillent sur le site de Cheminot : 3 administratifs et 5 exploitants ainsi que des sous-traitants selon l’activité. Les matières sont collectées sur un rayon de 250 kilomètres autour du site. «Nous travaillons principalement avec PSA, Tata Steel, Gris Découpage, SNCF et RATP» indique Richard Mayer.

Selon Richard, « Dans les prochaines années, nous aurons sans doute besoin d’acquérir une nouvelle cisaille pour améliorer la performance du site ».