5 octobre 2021

Focus site : Montoir-de-Bretagne, région Bretagne Atlantique

Le site de Montoir-de-Bretagne est un site de production spécialisé dans le broyage et le cisaillage des métaux ferreux et non ferreux. Il est le site de regroupement de la région et fait partie des trois sites équipés de lignes de tri et de traitement des DEEE au sein du Groupe.

 

Créé en 1995, il est doté d’un broyeur 6 000 CV, deux cisailles, un défragmenteur pour traiter et valoriser chaque mois environ 25 500 tonnes de métaux ferreux et 2 200 tonnes de métaux non ferreux.

Miguel Martins, responsable du site, nous décrit son parcours : « Je suis arrivé chez GDE en 2008 sur le site de Salaise-sur-Sanne. Après plusieurs expériences en dehors du Groupe, j’ai été contacté en 2018 pour un poste de chargé de missions. En mai 2020, je suis devenu responsable du site de Montoir. »

 

Fort de son expérience d’une dizaine d’années, Thierry Cavalon accompagne Miguel Martins dans la gestion de l’exploitation. « J’ai rejoint le Groupe en 2002 en tant que chauffeur d’engins pelleteurs. Ensuite, je suis passé chef de chantier adjoint avant de prendre le poste de responsable d’exploitation adjoint en 2016. Ces différents postes m’ont permis d’acquérir beaucoup de savoirs dans le secteur du recyclage, et de suivre l’évolution du site, avec au départ un broyeur de 1400 CV, une cisaille de 1000 tonnes, et une dizaine de collaborateurs !»

 

Désormais, ce sont 70 collaborateurs qui travaillent sur le chantier : 6 agents pont bascule, 41 personnes sur les métaux ferreux dont 4 pilotes d’installation, 10 personnes sur les métaux non-ferreux, 4 personnes sur la maintenance, une équipe encadrante composée de 9 personnes : 1 responsable maintenance et son adjoint, 1 responsable NF, 4 chefs de chantier, un responsable d’exploitation adjoint et un responsable d’exploitation.

 

« Au service maintenance depuis huit ans, notre rôle est de déterminer avec l’exploitation les travaux qui sont envisagés afin de prendre une décision collective sur les choix finaux. Lors de grandes interventions, les missions s’articulent autour de suivi de chantiers et d’accompagnement des entreprises sous-traitantes. » explique Fabrice Moreau, responsable du service maintenance.

Les principaux fournisseurs sont les casses automobiles et les récupérateurs de la région. « Nous expédions nos produits finis principalement par bateau depuis le port de Montoir, par voie terrestre et ferroviaire avec deux rames d’inox par mois (800t) » ajoute Miguel Martins.

 

Le port de Montoir de Bretagne est le plus important du groupe avec une superficie de 20 000 m2 et des expéditions s’élevant à hauteur de 280 000 tonnes par an principalement à destination de la Turquie, du Maroc, de l’Égypte et parfois de l’Asie.

 

Chiffres clés :

 

– 348 000 tonnes de matières valorisées par an

– Depuis 1995

– 70 collaborateurs

– 16 hectares