13 octobre 2021

EXERCICE AVEC LE SDIS ET LA DREAL SUR LE SITE DE ROCQUANCOURT

Dans le cadre de l’amélioration des échanges avec les services de secours, un exercice incendie a été réalisé conjointement avec le SDIS et la DREAL le 21 septembre, sur le site de Rocquancourt.

« Le scénario était celui d’un incendie sur camion dans un sas de chargement. L’exercice a été déclenché par le SDIS par l’allumage de fumigènes, puis les équipes de production ont réagi rapidement. Ensuite, le Chef d’intervention présent sur le site a jugé nécessaire d’informer le DOI (Directeur des Opérations internes) de la situation. Devant l’ampleur des événements , nous avons déclenché le POI (Plan organisation interne), alertant la Direction Générale, qui a averti la DREAL et les Mairies qu’un risque d’incident majeur était encouru. Cet exercice nous a permis de comprendre comment le SDIS fonctionnait en situation, de vérifier si nos schémas de préservation, d’attaque du feu et d’alerte étaient cohérents. Mais aussi d’échanger avec les pompiers et la DREAL, dans un climat plus détendu qu’après une intervention réelle. » explique Thomas Obin, Responsable du site de Rocquancourt. 

 

Les entrées sur site ont été bloquées, un recensement des collaborateurs présents sur le secteur a été fait grâce au système de pointage par bâtiment.

Le scénario intégrait qu’un collaborateur était manquant à l’appel, ce qui a déclenché pour le SDIS arrivé sur place, une manœuvre de recherche et d’extraction de victime inconsciente.

 

« Nous sommes allés plus loin dans l’organisation de ces exercices, puisqu’en parallèle de l’organisation terrain, nous avons pu constituer un PC exploitant. C’est une cellule de crise, constituée d’un DOI GDE (Directeur des Opérations Internes) de son assistant, ainsi que du Commandant des Opérations de Secours du SDIS et d’un représentant de la DREAL en tant qu’observateur. Les échanges lors de cet exercice nous ont montré que nous avions atteint un très bon niveau de maîtrise, tout en soulignant des axes d’amélioration pratiques pour faciliter l’intervention des pompiers. » ajoute Gaylord Renard, Responsable recherche & développement et prévention incendie.

 

 

Exemple de simulation du COS d’un départ de feu sur nos sites de production 

 

« Cet exercice nous a permis de présenter nos différents outils et de démontrer leur efficacité auprès de la DREAL, pour qui la prévention incendie est un enjeu majeur. Cela s’inscrit parfaitement dans une démarche préventive et d’accompagnement avec les différents acteurs qui pourraient être présents lors d’un sinistre et ainsi fluidifier l’organisation lors de tels événements. A l’issue de l’exercice, une visite du site a été organisée avec la DREAL pour présenter nos activités et nos spécificités. » complète  Vincent Pagny, coordinateur QSE région Normandie.