• fr
    • en

RECYCLAGE DES MÉTAUX FERREUX ET NON-FERREUX

Environ 2,7 millions de tonnes de métaux ferreux sont recyclées chaque année

 

Le recyclage des ferrailles et des non ferreux constitue la base du développement de GDE.

Les métaux ferreux recyclés par GDE les plus courants sont :

  • Parmi les métaux non ferreux : le cuivre, l’aluminium, le laiton, l’inox, le plomb et l’étain
  • Et parmi les métaux ferreux : l’acier, le fer, la fonte et l’acier.

 

Le broyage des ferrailles légères, des chutes de productions industrielles et des VHU (Véhicules Hors d’Usage), sont la composante majeure de cette activité.

Adoptant systématiquement les meilleures technologies disponibles, GDE s’adapte aux besoins en matière de broyage et de post traitement (tri des résidus de broyage) et peut ainsi garantir une qualité optimale des matières comme des process.

Broyage : le groupe possède 5 broyeurs dont 3 de très haute capacité parmi les plus puissants d’Europe continentale capables de traiter jusqu’à 250 véhicules /heure.

Cisaillage : avec 40 cisailles (fixes et mobiles), dont les plus puissantes ont une capacité de 1700 tonnes, GDE assure le recyclage des ferrailles longues et volumineuses.

Après le broyage : les métaux ferreux sont récupérés dans leur quasi-totalité par attraction magnétique puis sont commercialisés.

Les résidus de broyage subsistants sont répartis en deux fractions :

  • une fraction légère (métaux non ferreux essentiellement, mousses, plastiques, textiles)
  • une fraction lourde (bois, caoutchoucs, métaux non ferreux, minéraux, plastiques).

GDE dispose de deux lignes exclusives de tri de ces résidus permettant une séparation optimale des matières :

  • pour la fraction légère : une ligne de post-traitement des résidus de broyage
  • pour la fraction lourde : une ligne de tri haute technologie permet de séparer les produits afin de les rendre immédiatement exploitables par l’industrie métallurgique.